AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Les humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
laureen
avatar
Mon identitéPièces d'or : 7178

Mes compétences
Fiche de compétences
Magie: Mage exceptionnel
Xp disponibles: 1
Expérience:
4/10  (4/10)

ALPHA

MessageSujet: Les humains Ven 18 Oct - 7:51

Peuple humain

1) Histoire
2) Territoire et organisation
3) Langage et coutumes
4) Compétences, points forts/faibles
5) Livre de magie (topic à part)

_________________


Spoiler:
 


Dernière édition par laureen le Ven 18 Oct - 8:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testarmanda.forumgratuit.org
laureen
avatar
Mon identitéPièces d'or : 7178

Mes compétences
Fiche de compétences
Magie: Mage exceptionnel
Xp disponibles: 1
Expérience:
4/10  (4/10)

ALPHA

MessageSujet: Re: Les humains Ven 18 Oct - 7:56


L'histoire des humains


Le peuple humain est le plus jeune des peuples d'Armanda, le dernier arrivé sur le continent.
L'humain de base n'est pas une créature très effrayante, il peut même paraître ridiculement faible à côté des autres races, mais sa fécondité est bien plus importante. Pour cette raison, les humains sont les créatures les plus nombreuses du continent. Les armées impériales sont les plus puissantes de toutes.

Un peuple venu de l'océan


La terre d'origine des humains se nommait Angelhan, la plupart des humains ne l'ignorent pas même si aucun ne se souvient de ce à quoi elle pouvait bien ressembler. On en parle souvent avec regret comme d'une terre généreuse malheureusement perdue. Tous les humains semblent s'accorder à croire qu'il faisait bon vivre en Angelhan. Pourtant les Armandéens sont en réalité les descendants de hors la loi d'Angelhan, cela non plus ils ne l'ignorent pas mais il semble qu'ils aient préféré l'oublier !

Corsaires, pirates, contrebandiers peut-être ? Voici ce qu'étaient les premiers humains à avoir posé le pied sur Armanda. Leur flotte était étonnament nombreuse et organisée et bien qu'il n'existe quasiment aucun écrit de cette époque, on peut facilement imaginer que les talents de commandement de Judovik Kohan devait y être pour quelque chose. Terreur des mers, notre homme et futur premier empereur du royaume humain Armandéen, était certainement très craint des marchands Angelhanais. Les avis divergèrent au sujet des raisons qui poussèrent Judovik à mener ses bateaux si loin de la terre originelle des hommes. Certains prétendent qu'il cherchait là un endroit pour qu'ils puissent tous refaire leur vie en échappant à la justice, d'autres parlent d'une tempête terrible qui fit dériver les bateaux et qui les perdit tant et si bien qu'ils ne retrouvèrent jamais leur chemin. Mais qui croire ?

La création de l'empire ne s'est pas faite en un jour, des années et des années de guerre et de diplomatie l'ont fait naître. Il serait difficile de tenir un compte ici de toutes les batailles et de tous les pactes qui ont permis d'aboutir à l'ère impériale, mais on peut noter le fait que le nom de la famille Kohan revient à tous les instants clés de l'histoire humaine.

De génération en génération, les Kohan et leurs alliés ont fini par construire une parfaite société féodale s'étendant sur une part importante du continent, l'humain est en passe de devenir le maître incontesté de Armanda. Mais en est-il digne ?



_________________


Spoiler:
 


Dernière édition par laureen le Ven 18 Oct - 8:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testarmanda.forumgratuit.org
laureen
avatar
Mon identitéPièces d'or : 7178

Mes compétences
Fiche de compétences
Magie: Mage exceptionnel
Xp disponibles: 1
Expérience:
4/10  (4/10)

ALPHA

MessageSujet: Re: Les humains Ven 18 Oct - 8:01


Territoire et organisation


Le territoire des humains est le plus étendu de tous, le mieux placé aussi du point de vue de son climat et de sa position centrale. Les terres de l'empire s'étendent de la lisière des vieux bois à l'est jusqu'aux frontières des terres sauvages de l'est, qu'ils pourraient aisément conquérir si seulement elles avaient la moindre utilité. Mais la région des marais est si inhospitalière que les humains ont préféré arrêter là leur quête de domination et la laisser aux vampires. De même, ils ont dédaigné le désert Esfelien qui est bien trop sauvage et dangereux pour appartenir à qui que ce soit. Véritable privilégié, le royaume humain est bel et bien le plus riche et le plus fertile de tous.

A noter tout de même la situation particulière de la ville de Glacern, qui se trouve bien loin du giron de l'empire puisque elle se situe dans les montagnes ! Malgré cet éloignement géographique, la forteresse appartient bel et bien à l'empire et à la loi de l'empereur.

Patriotisme




Merci à Merithyn Shadowsong pour ce drapeau


Devise


Pour l'Empereur, la loi et la liberté, nous combattrons jusqu'à la mort s'il le faut !

Merci à Elrorad Rebryn pour cette devise

Hymne



Gloire au royaume
Protecteur des Hommes
Gloire à la liberté
Dont l'aspiration est la clef

Au son des tambours nous combattons
Pour notre peuple, pour notre blason
Au son des cors nous chassons
Pour notre roi, notre nation

De nos armes puissantes
Nous détruisons les ombres
De nos armures brillantes
Nous conquerrons le monde

Gloire au royaume
Protecteur des Hommes
Gloire à la liberté
Dont l'aspiration est la clef

De nos châteaux de prestige
Nos seigneurs dirigent
De nos hautes murailles
Nos soldats protègent les ouailles

Au son de tonnerre de la cavalerie
Nous chargeons contre la perfidie
Au son du fracas de l'infanterie
Nous abandonnons la mièvrerie

Gloire au royaume
Protecteur des Hommes
Gloire à la liberté
Dont l'aspiration est la clef

Que vous soyez de ténèbres ou de Lumière
Que vous soyez amis ou ennemis
Sachez que jamais nous ne trahirons nos frères
Sachez que le Mal nous fuit


Merci à Merithyn Shadowsong pour cette hymne


Uniforme


Les humains sont beaucoup moins rapides et puissants que les elfes le jour et les vampires la nuit. De ce fait, et pour pouvoir lutter à armes égales avec ces peuples, ils ont développé au fil des siècles une armure de plus en plus perfectionnée.
Celle-ci est composée de deux « niveaux » :

- La première couche de protection est composée d’une tunique en cuir durci et d’une cotte de maille en trois parties : la première étant une capuche, la seconde protégeant le torse et les bras, et la dernière s’occupant de la protection des jambes.
Cette première couche est efficace en général, mais inutile face à une flèche bien tirée ou un bon coup de dague.

- La seconde couche de protection est composée d’ensemble de plaques qui recouvre tout le corps du soldat ainsi que d’un casque muni d’une visière réduite au strict minimum. La protection est alors presque parfaite, même si la force herculéenne d’un vampire peut en venir à bout en s’acharnant dessus bien comme il faut.

Néanmoins, l’armure du soldat laisse le temps à ce dernier de frapper l’ennemi et non pas de se contenter de mourir. De plus celle-ci est accouplée avec un large bouclier qui est accroché au dos du soldat.
Niveau armement, le soldat humain est muni d’une masse d’arme qu’il utilisera en premier lieu, puis d’une épée dont il se munira en dernier recours.

Seul inconvénient de l’équipement, le soldat humain devra subir un entraînement très long et très rigoureux pour pouvoir l’utiliser. Ainsi une armée de métier est indispensable.

A noter aussi que tous les soldats ont un tabard par dessus l'armure, lequel porte les couleurs et les armoiries de leur famille pour les puissants, sinon de la ville qu'ils servent (Gloria, Aldaria, Elena) pour les plus humbles ou encore les armoiries et les couleurs de la famille impériale lorsque le l'Empereur lui-même est en campagne (pas d'exception pour le suzerain, tous portent ses couleurs).


Merci à Roëric Alokor pour cet uniforme

Loi de succession et protocole en vigueur



Les lois de succession

En matière de succession, le peuple humain respecte et utilise la loi connue sous le nom de "primogéniture masculine". Voici les applications strictes de cette loi :

  • >> A la mort du suzerain en place, son premier fils hérite de tous les titres, de toutes les terres et de tous les pouvoirs que possédait son père.

  • >> Les titres qui ont été éventuellement distribués par l'ancien suzerain reviennent de droit à son fils (exemple : comté et duché) qui peut décider de les réaccorder à la même famille, de les distribuer à d'autres ou même de les supprimer purement et simplement. Ainsi chaque génération au pouvoir est en mesure de choisir ses vassaux.

    (A noter qu'il est tout de même assez rare, qu'un titre soit retiré à une famille qui n'aurait rien à se reprocher, tout simplement parce que cela risquerait de mécontenter toute la noblesse. Ce droit du roi est incontestable, mais il ne peut que l'appliquer avec sagesse sous peine de déstabiliser complètement son empire...)

  • >> Dans le cas où le suzerain n'aurait engendré aucun fils, le pouvoir retombe sur le frère cadet de celui-ci et sur ses propres fils.

  • >> Dans le cas extrême où il n'existerait plus aucun héritier mâle, le pouvoir retombe sur les femmes. D'abord la fille ainée du suzerain venant de disparaitre, puis ses cadettes, les tantes et les cousines (idem que pour les hommes donc), à la différence près que leur règne ne peut en aucun cas durer et qu'elles se doivent de redonner le pouvoir à leur premier fils le jour de ses 15 ans. A noter que le mariage qu'elle ferait alors nécessairement avec un homme ne portant pas le nom de Kohan serait "Matrimonial", c'est à dire que l'enfant à naître porterait le nom de la mère.

  • >> A noter que dans tous les cas, un prince Kohan ne peut hériter avant ses 15 ans : un régent peut être nommé pour tenir les rennes de l'empire jusqu'à ce qu'il soit en âge de régner.






Protocole : la succession de pouvoir

La succession du pouvoir à la mort de l'empereur doit respecter un protocole strict qui commence avant tout par une longue période de deuil.

La mort de l'empereur en place doit être déclarée publiquement au peuple par l'héritier lui-même aussi rapidement que possible.
Une veillée funèbre de 24h doit être respectée auprès du mort. Après quoi ont lieu les cérémonies et la crémation elle-même. La cérémonie du couronnement n'a lieu qu'un mois plus tard, délai qui peut être ramené à 15 jours en temps de guerre. Entre temps, l'héritier possède les rênes du royaume mais de façon non officielle.
Le royaume reste en deuil pour une période de six mois, les fêtes sont annulées, les couleurs vives proscrites et il est très mal vu de se laisser aller à chanter ou à rire trop fort en public en particulier en début de deuil.
La cour est tenue à la même discipline, plus stricte encore. Il n'est pas rare de voir les femmes se faire couper les cheveux plus court, certains hommes se font couper une mèche, de nombreux gardes se rasent le crâne. Il ne s'agit là que d'une tradition qui n'est en aucun cas obligatoire, mais qui reste très vivace surtout dans les plus anciennes familles.

Concernant la cérémonie de couronnement, elle a lieu au palais impérial qui pour l'occasion ouvre ses portes au peuple. Il est d'usage que ce soit l'homme le plus âgé de la famille Kohan à cet instant qui couronne l'héritier. Mais il est aussi possible à celui-ci de désigner un homme ou une femme pour ce rôle, ce qui est un immense honneur. Une grande fête a lieu, qui constitue le seul et unique moment où le deuil est levé, la cérémonie a lieu en grande pompe et dure 3 jours entiers avant que le royaume ne soit replongé dans sa période de deuil.






Protocole : saluts et règles de politesse

  • De manière générale, le peuple a pour obligation de se prosterner devant le roi, la position correcte implique d'avoir les deux genoux à terre, les mains à plat devant soit et le front posé sur ses mains. Il est impoli de lever les yeux sur le roi sans y avoir été invité.

  • Quelques variantes existent néanmoins, que ce soit pour des raisons de rang, ou des raisons pratiques.

  • Les gardes de service ne sont pas tenus de se prosterner, le salut militaire est de mise pour eux. Poing droit fermé sur le coeur, s'incliner légèrement. Ils ne sont pas tenus de baisser les yeux étant donné qu'ils ont le devoir de veiller sur lui.

  • Les membres masculins de la famille royale et les plus grands seigneurs ne posent qu'un genou à terre et baissent la tête devant lui, poing droit fermé sur le coeur. Les femmes sont invitées à une révérence très basse, tête baissée.

  • Les visiteurs d'autres races ne sont pas tenus à ce protocole, ils peuvent s'incliner uniquement, sauf s'ils veulent honorer grandement le souverain du peuple humain.

  • Il est considéré comme particulièrement impoli de tourner le dos au roi, il est donc d'usage de quitter la pièce à reculons, ce qui peut nécessiter parfois un certain entrainement...

  • Le roi de son côté ne s'incline devant personne, excepté les dirigeants éventuels d'autres peuples qu'il salue d'une inclinaison du buste.

  • A noter qu'à l'exception des gardes en service, nul n'est autorisé à porter une arme en présence du roi, y être autorisé par lui-même est une preuve de très grande confiance rarement offerte à d'autres que les membres de sa propre famille.

  • Les mêmes règles s'appliquent en présence de la reine.

  • Il n'est utile et obligatoire de se prosterner que devant l'empereur et sa femme uniquement. Le peuple salue les autres nobles en mettant un genou à terre, tête baissée. Une révérence assez basse est de mise pour les femmes et là aussi les gardes en service ne sont tenus qu'au salut militaire.

  • La hiérarchie dans la noblesse humaine n'est pas très complexe. Les membres de la famille royale étant considérés comme les plus nobles juste après le roi (d'autant plus nobles qu'ils sont proches de lui en terme de sang), les ducs étant juste en dessous, puis les comtes, les barons et enfin le reste des nobles sans titre ni terres.

  • Au sein de la noblesse, il est d'usage, quelque soit son rang, de saluer les membres de la famille royale en mettant un genou à terre, sauf en ce qui concerne les enfants de moins de 15 ans qui sont salués d'une inclinaison du buste.

  • Pour tous les autres, il est d'usage de s'incliner devant une personne au dessus de soi dans la hiérarchie (exemple : le comte s'incline devant le duc, le baron s'incline devant le comte..)


Citation :
En résumé :

L'empereur et l'impératrice : tous se prosternent devant eux à l'exception des invités d'autres races, des gardes en service et des membres de la famille royale. On sort à reculons des pièces où ils se trouvent. Ils ne s'inclinent devant personne.

Les membres de la famille royale : ils posent un genou à terre devant le l'empereur et sa femme. Tout le monde pose un genou à terre devant eux, ils se saluent entre eux en s'inclinant.

Les ducs : ils se prosternent devant le roi, posent un genou à terre devant les membres de la famille royale, ils se saluent entre eux en s'inclinant.

Les comtes : ils se prosternent devant le roi, posent un genou à terre devant les membres de la famille royale, s'inclinent devant les ducs et entre eux.

Les barons : ils se prosternent devant le roi, posent un genou à terre devant les membres de la famille royale, s'inclinent devant les ducs, les comtes et entre eux.

Les autres nobles inférieurs : ils se prosternent devant le roi, posent un genou à terre devant les membres de la famille royale, s'inclinent devant les ducs, les comtes, les barons et entre eux.






Généalogie Kohan


Note 1 :

Cette généalogique n'est absolument pas complète. Y apparaissent les Kohan dont le nom est cité au moins une fois sur le forum (prédéfinis, PNJ, histoire longue...) qu'ils aient régné ou non. Cela ne veut pas dire que d'autres n'existent pas ou n'ont pas existé !

Note 2 :

il est tout à fait possible de créer un inventé Kohan (que ce soit en PNJ ou pour le jouer). Toutefois il faudra que celui-ci s'adapte parfaitement à la famille déjà existante et ait une place logique dans cet arbre. Vous devez être capable d'expliquer de quelle branche il descend, afin que nous puissions ajouter votre ou vos personnage(s). Bien sûr, tout ceci est soumis à validation par le staff et plus le personnage sera proche de la branche régnante plus il sera difficile à faire valider !


Voir l'arbre en entier avec option de zoom

Voir l'arbre directement sur le forum:
 


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testarmanda.forumgratuit.org
laureen
avatar
Mon identitéPièces d'or : 7178

Mes compétences
Fiche de compétences
Magie: Mage exceptionnel
Xp disponibles: 1
Expérience:
4/10  (4/10)

ALPHA

MessageSujet: Re: Les humains Sam 19 Oct - 3:27


Langage et coutumes


Créatures les plus répandues sur le continent, les humains ont imposé leur langue désormais connue sous le nom de "langage commun". Il en existe plusieurs variantes, servies par des accents plus ou moins chantant, parfois difficilement compréhensibles, mais la base reste toujours la même, et il est rare que deux humains, même venant de contrées très éloignées, en arrivent à ne pas se comprendre.

Croyances et célébrations


De même, et malgré la taille gigantesque de l'empire, les humains partagent sensiblement les mêmes coutumes et croyances, de même d'ailleurs que les représentants des autres races Armandéennes. Ils vénèrent donc la nature représentée par les esprits supérieurs et ils sont choisis dès la naissance par un totem ou esprit inférieur. Notons aussi qu'au même titre que les elfes (et même les vampires) les humains croient en la réincarnation et n'ont absolument aucune notion d'enfer ou de paradis (ces notions ne doivent pas être utilisées sur Armanda, elles sont inconnues !)

Les fêtes célébrées par les humains :

  • La fête des esprits : cette fête est célébrée tous les 5 ans aussi bien par les elfes, les hommes ou les vampires. Elle a lieu le premier jour de l'année et est constituée d'une succession de petites cérémonies chantées. Il s'agit d'honorer chaque esprit supérieur l'un après l'autre dans un ordre strict (océan, vent, feu, terre, végétal, vie et mort) censé représenter la naissance du monde. Entre chaque petite cérémonie, les convives doivent faire la fête en mangeant et en dansant. Elle dure entre 3 et 4 jours pendant lesquels une trêve totale est respectée entre tous les ennemis. Les peuples ne peuvent se faire la guerre, les adversaires ne peuvent se battre ni se disputer.

  • La fête du pardon : Cette fête a lieu tous les ans au premier jour du printemps. Elle est censée honorer le renouveau afin de porter chance pour le nouveau cycle de la nature qui commence. Il n'y a pas de cérémonie ce jour là et il serait considéré comme offensant de faire le moindre signe ostentatoire pouvant prouver qu'il s'agit d'une fête. La tradition consiste pour tous les peuples à aller offrir un cadeau à une personne que l'on aurait offensé afin d'obtenir son pardon, la personne se doit alors de l'accorder sous peine de s'attirer les foudres des esprits. Cette tradition mise à part, c'est un jour comme les autres.

  • La fête de la terre : cette cérémonie a lieu sur les plages de tous les royaumes au milieu de l'hiver de chaque année. Il s'agit d'honorer l'esprit de la terre afin de l'encourager à lutter contre son frère Océan. La tradition veut que les participants dansent et chantent sur les plages à partir du coucher jusqu'au lever du soleil. Lorsque le soleil se lève, il faut jeter un panier de fleurs à la mer afin de calmer la colère de l'esprit Océan.

  • Les humains fêtent le mariage en deux jours, le premier étant constitué de cérémonies pendant lesquelles tous les esprits sont appelés pour veiller sur les mariés, et le deuxième est un jour de fête pendant lequel les mariés doivent s'esquiver pour consumer leur union.

  • Naissance : la cérémonie est courte, il arrive qu'un baptistrel vienne interpréter le chant nom du nouveau né mais ce n'est pas une obligation. Une fête est ensuite organisée, plus ou moins longue selon le désir et la richesse des parents.

  • Les humains brûlent tous leurs morts sans utiliser de magie, ce serait considéré comme une offense. Seuls les cadavres des meurtriers ou autres êtres mauvais sont enterrés afin que leur âme n'aille pas ennuyer celle des gens justes. Une cérémonie a lieu avant et après pour inciter les esprits à prendre soin du défunt.


Plus d'informations sur les croyances humaines en cliquant ici


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testarmanda.forumgratuit.org
laureen
avatar
Mon identitéPièces d'or : 7178

Mes compétences
Fiche de compétences
Magie: Mage exceptionnel
Xp disponibles: 1
Expérience:
4/10  (4/10)

ALPHA

MessageSujet: Re: Les humains Jeu 30 Jan - 9:19


Points forts et points faibles des humains


A première vue, l'humain peut paraître bien démuni face à des adversaires comme les vampires ou même à côté de leurs alliés les elfes. Il ne faut néanmoins pas se laisser abuser par les apparences. L'humain reste un choix intelligent pour un joueur souhaitant garder un maximum de liberté d'expression et d'évolution de son personnage. Et il possède bel et bien quelques petits avantages bien pratiques...

A quoi s'attendre en incarnant un humain


Vous l'avez compris, le peuple humain, bien que dernier arrivé sur le continent, est depuis longtemps le plus nombreux. Le taux de fécondité des humains est bien plus élevé que celui des elfes, ce qui leur permet de posséder de très nombreux représentants de totems de deuxième ou troisième niveau. Ce n'est pas un mince avantage dans un affrontement armé, en particulier lorsqu'il s'agit de totems offensifs, défensifs, ou particulièrement rares/puissants. Souvenez-vous toujours qu'on validera plus facilement un humain de niveau 3 de totem qu'un elfe ou un vampire du même niveau !

Malgré leur nombre démentiel, les humains n'en sont pas moins très organisés. Ils n'ont pas qu'un roi à leur tête mais toute une structure de seigneurs (ducs et comtes notamment) et autres officiels qui rendent tous des comptes à la couronne. Ils possèdent aussi l'armée la plus puissante que ce soit par le nombre, l'équipement (l'empire étant le royaume le plus prospère) ou même la qualité (en ce qui concerne l'armée professionnelle très entrainée). Une mobilisation très rapide du peuple est possible dans les cas, où cette armée professionnelle ne suffit pas.

Pris seul, l'être humain peut tout de même se sentir quelque peu désavantagé. Il ne possède pas la vitesse, la force, la résistance, ni même la grâce des créatures magiques tels que les elfes ou les vampires. Quant à sa longévité, elle semble ridicule, et les elfes considèrent très souvent les humains aussi âgés soient-ils comme des enfants ! Plusieurs avis s'opposent là dessus, il paraît logique de mépriser la sagesse d'un être qui a vécu cent fois moins longtemps que vous malgré sa barbe blanche ! Néanmoins certains érudits elfiques émettent l'hypothèse, que la vie humaine représente un concentré d'expériences tel, qu'on ne peut le prendre à la légère. D'autant plus que l'humain mûrit plus vite que l'elfe, tout ceci est une question de point de vue.

Il est donc un peu en dessous physiquement, et n'a que très peu de chance de vaincre un elfe ou un vampire en combat singulier (même de jour pour ce dernier). Il demeure par contre un adversaire redoutable en groupe et possède aussi l'avantage de ne pas naître bénéfique ou maléfique. L'humain naît parfaitement neutre, il évolue ensuite très librement grâce à ses actes, contrairement à un elfe qui aura beaucoup de mal à s'éloigner de la lumière tandis qu'un vampire sera naturellement attiré par l'ombre.

Sa magie enfin peut s'avérer puissante. La magie humaine est en effet à l'image de ce peuple, très neutre. Elle compte des sorts aussi bien offensifs que défensifs et même de nombreux sorts de soins ou d'autres domaines. A noter aussi et surtout que la race humaine est la seule à pouvoir utiliser les trois types de magie générale bipède (magie humaine, vampirique ou elfique) même si pas en même temps. Il suffit à un humain de devenir suffisamment maléfique pour pouvoir utiliser la sombre magie des vampires, ou suffisamment bénéfique pour accéder à la très puissante magie défensive des elfes.

Conclusion


En résumé nous pouvons conclure que l'humain constitue certainement le choix de personnage le plus neutre et offrant la plus grande liberté d'évolution, qu'il s'agisse d'un prédéfini ou d'un inventé.
La société humaine est si vaste qu'elle n'oppose que très peu de limites à votre imagination créatrice. Vous pourriez créer des milliers de comptes humains parfaitement différents les uns des autres et avec des aspirations propres. Il ne s'agit pas de la race la plus puissante, surtout en combat singulier, mais la sous-estimer serait une erreur des plus préjudiciables..



_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testarmanda.forumgratuit.org
Eliow
Mon identitéPièces d'or : 71

Mes compétences


MessageSujet: Re: Les humains Jeu 30 Jan - 13:29

[me suis permis de corriger quelques petites fautes d'ortho et de lapsus (sombre magie des elfes... ca le faisait pas Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Les humains

Revenir en haut Aller en bas

Les humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» Liste des pouvoirs - humains -
» " Les composantes de la société ne sont pas les êtres humains mais les relations qui existent entre eux " Si vous l'dites...
» Un Dîner aux Chandelles, avec des Humains à Manger [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les meutes d'Esfelia :: Le coeur de la forêt :: Zone libre-